photo de jungle tropicale

Dramatiques déforestations illégales en Roumanie : Agent Green filme le scandale

Les coupes illégales sont la principale cause de la déforestation en Roumanie. Elle  a fait disparaître  plus de 366 000 hectares de forêt dans les 20 dernières années. D’après un rapport récent de Greenpeace, 3 hectares de forêt disparaissent chaque heure en Roumanie.  

Ces pratiques scandaleuses sont facilitées par la corruption et le gouvernement roumain, qui n’est pas de la première efficacité dans la poursuite des responsables, estimait lui-même les dégâts à 4 millions de m3 le volume des coupes illégales chaque année¹.

Depuis plusieurs années les manifestations se multiplient dans ce pays qui a vu les mafias forestières ne pas hésiter à assassiner des garde-forestiers. Les ONG écologistes Agent Green, ClientEarth et EuroNatur ont déposé plainte auprès de la Commission européenne contre les autorités roumaines pour « destruction systématique et délibérée de forêts séculaires dans les zones naturelles protégées de Roumanie, qui constituent les deux tiers des forêts vierges de l’Union européenne (hors Scandinavie) ». Agent Green a même poursuivi devant les tribunaux Romsilva, structure qui gère 22 des 29 parcs nationaux et naturels de Roumanie, demandant l’annulation des accords forestiers appliqués avant de mener à bien les procédures d’évaluation environnementale. «Depuis 12 ans que nous avons rejoint l’UE, des arbres sont coupés dans des zones protégées conformément à certains plans opérationnels pour lesquels aucune évaluation d’impact environnemental n’a été réalisée. Mais Romsilva fait valoir que la législation roumaine le permet, refusant de reconnaître que la biodiversité dans les zones protégées est en danger et le ministère de l’Environnement le tolère. Il est temps que la Commission européenne intervienne », a déclaré Gabriel Paun, président de l’agent Green.

Le ministre roumain de l’environnement, Costel Alexe, a annoncé mercredi 4 mars dernier que plus de 100 000 mètres cubes de bois avaient été volés dans 340 hectares de forêts dans la région du Maramures, dans le nord de la Roumanie. Il a déclaré qu’il s’agissait de « la plus grande opération d’abattage illégal » enregistrée en Roumanie au cours des cinq dernières années.

AgentGreen a filmé une enquête menée dans le Parc national Domogled-Valea Cernei. A regarder absolument : 

Lire l’enquête du Corriere della Sera publiée dans Courrier international (N°1539 du 30 avril au 6 mai 2020) : cliquez ici (accessible uniquement aux abonnés)

ou en version originale italienne sur le site du Corriere

Partager cette actu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Inscrivez-vous à la newsletter

ut eleifend mi, amet, felis elit. ultricies et, felis mattis