Les forêts tropicales continuent de disparaître à un rythme alarmant

Les forêts ont perdu 24 millions d’hectares en 2019, d’après le dernier bilan du Global Forest Watch, basé sur l’observation satellite de tous les continents. Dans cet article du quotidien Le Monde paru le 2 juin, la journaliste Audrey Garric souligne que près d’un tiers de ce recul est survenu dans les forêts primaires tropicales humides, jouant un rôle clé dans la régulation du climat. Voilà qui confirme l’urgence à préserver ces écosystèmes : d’où la proposition de Francis Hallé d’agir au niveau mondial, par la création d’une Agence spécialement consacrée à la forêt, réellement indépendante et distincte de la FAO. Lire plus sur le site du Monde (réservé aux abonnés) :

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Dernières publications

Inscrivez-vous à la newsletter

porta. sit libero mattis ut risus. Phasellus Aliquam id