Pour 2021, Francis Hallé appelle à la mobilisation pour la protection des forêts

L’éminent botaniste Francis Hallé, fondateur de l’association éponyme dont l’objectif est de faire renaître une forêt primaire en Europe de l’Ouest, saisit l’occasion des vœux pour nous inviter à repenser notre rapport au vivant. Une réflexion particulièrement d’actualité dans la mesure où pour de nombreux scientifiques et philosophes une relation repensée, apaisée avec la nature, qui soit moins interventionniste et plus contemplative, constitue la clé face aux crises sanitaires et climatiques.

« Je vous souhaite une année 2021 vraiment nouvelle, avec la perspective de belles forêts garantes d’une biodiversité foisonnante, d’un air respirable, d’une eau pure. Et au-delà de la question des forêts, d’une nature respectée par une humanité y occupant simplement sa place. La crise climatique doublée de la crise sanitaire a permis d’interroger notre rapport à la nature : nous devons impérativement sortir d’une approche gestionnaire et passer à une approche plus fondamentale, plus riche, de l’arbre et de la forêt. Sans doute parce qu’il symbolise mieux qu’aucun autre ce changement de vision, le projet de faire renaître une forêt primaire en Europe de l’Ouest doit absolument se concrétiser. Car il y a urgence à sauver les forêts primaires existantes et à en faire renaître d’autres. Nous devrons pour cela tenir tête à trois tendances actuelles et très néfastes :
– la tyrannie de l’immédiat et la recherche de la vitesse sans trop savoir pourquoi ;
– le pessimisme que peut engendrer la collapsologie, qui gagne du terrain par les temps qui courent ;
– l’arrogance de continuer à penser que c’est l’être humain qui sauvera la planète, alors qu’il s’agit au contraire de se retirer, de ne rien faire par nous-même et de laisser faire la nature.

Rien d’insurmontable. En 2020, vous avez été près de deux mille à nous rejoindre et à nous accompagner. Grâce à votre mobilisation nous avons pu donner vie à cette idée d’un grand espace naturel se développant en libre évolution. Merci à chacune et chacun d’entre vous ! Nous aurons encore besoin de votre enthousiasme et de votre mobilisation en 2021 pour que notre rêve devienne une réalité concrète. Dans l’intérêt de tous.

Prenez soin de vous, prenons soin de la forêt !

Bonne année pour vous-même, pour celles et ceux qui vous sont chers. »

Francis Hallé.

Photo principale : © Opération Canopée, Laos, 2012

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Dernières publications

Forêts Sauvage 1
Articles

Merveilles des forêts sauvages

Annik Schnitzler, professeure d’écologie à l’Université de Lorraine, récemment retraitée, vient de publier Forêts sauvages aux éditions Glénat. Un bel ouvrage illustré par le travail

Inscrivez-vous à la newsletter

Aenean commodo ut Lorem nec eleifend velit, eget