Quand la (jeune) team de MyLittleParis s’enflamme pour la Forêt Primaire

L’Association Francis Hallé était invitée à participer au séminaire de MyLittleParis en forêt de Rambouillet mercredi 6 octobre. À cette occasion, les équipes de MyLittleParis ont planché sur « Comment faire connaître la forêt primaire au grand public, sensibiliser sur l’intérêt d’un tel projet – faire renaître une forêt primaire en Europe de l’Ouest – et explorer ses potentialités, notamment en termes de tourisme durable ».

Les groupes se sont succédé pour proposer plusieurs pistes, autant de graines dont certaines, on l’espère (vraiment), germeront.

Il a été notamment question de développer le mouvement Vanlife (« vie en van aménagé ») aux abords de la forêt primaire pour permettre aux amoureux de la nature de profiter de paysages sauvages extraordinaires ; de développer des échantillons de forêt primaire en ville pour sensibiliser les publics urbains au concept de la libre évolution ; d’organiser des « Do Nothing Camp » pour (ré)apprendre à ne rien faire ; développer des podcasts pour écouter la nature ; apprendre aux enfants à dessiner la forêt primaire ; lancer une plateforme sur laquelle le public pourrait acheter des parcelles qu’on laisserait en libre évolution ; faire visiter la forêt primaire en réalité virtuelle pour voir son évolution en accéléré ; décorer les trains et les gares avec des habillages inspirés de la forêt primaire pour réenchanter le rituel métro/boulot/dodo et sensibiliser sur la nature ; créer un jeu vidéo inspiré de Age of Empire – version forêt primaire – où le but serait de faire renaître une forêt primaire sur le temps long en axant le jeu sur la compréhension des équilibres fins qui s’y jouent et des différents écosystèmes qui la composent ; développer des kits de jardinage écologique dont une partie du prix serait reversé au financement du projet ; organiser une exposition immersive interactive où les artistes livreraient leur vision de la forêt primaire en musique, en dessin ou en sculpture, avec la participation des visiteurs ; lancer une plateforme de gaming où on serait invité à recréer sa propre forêt, mais cette fois-ci du point de vue d’un arbre – par exemple un bouleau qui pourrait bien y trouver sa place – permettant ainsi de mieux comprendre les différentes étapes qui jalonnent la renaissance d’une forêt primaire ; développer les alentours de la forêt pour voir son évolution vers le stade de forêt primaire à l’aide d’un parcours jalonné de cabanes dans les arbres, d’écolodges en immersion, de montgolfières et autres tours d’observation, sans oublier les caméras qui permettraient d’observer la faune sans la déranger ; ou encore créer un herbier permettant de répertorier les différentes espèces végétales qui y renaîtront, pour mieux les faire connaître au grand public, … Voilà quelques pistes de réflexion proposées.

Que retient-on d’une telle journée ?

Avant tout que le projet de faire renaître une forêt primaire, et au-delà le nouveau rapport à la nature qu’il implique, est une incroyable source d’inspiration, en particulier pour les jeunes générations.

Un grand merci à toute l’équipe de MyLittleParis pour son intérêt et sa mobilisation, to be continued…

mlp2

Ghislain Journé, pour l’association Francis Hallé pour la Forêt Primaire.

Partager cette actu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Soutenez-nous !

En soutenant l’association Francis Hallé, vous agissez concrètement pour la renaissance d’une forêt primaire en Europe de l’Ouest

Dernières publications

Merci !

Vous êtes inscrit à notre newsletter. Vous recevrez prochainement de nos nouvelles.